Thank you for the days...

11 mai 2008

Une berceuse à un an de ça... Une berceuse à un an de toi...

LA ROBE ET L'ECHELLE
Francis Cabrel

"T'avais mis ta robe légère
Moi, l'échelle contre un cerisier
T'as voulu monter la première
Et après

Y a tant de façons, de manières
De dire les choses sans parler
Et comme tu savais bien le faire
Tu l'as fait

Un sourire, une main tendue
Et par le jeu des transparences
Ces fruits dans les plis du tissu
Qui balancent

Il ne s'agissait pas de monter bien haut
Mais les pieds sur les premiers barreaux
J'ai senti glisser le manteau
De l'enfance

On n'a rien gravé dans le marbre
Mais j'avoue souvent y penser
Chaque fois que j'entends qu'un arbre
Est tombé

Un arbre, c'est vite fendu
Le bois, quelqu'un a dû le vendre
S'il savait le mal que j'ai eu
A descendre

D'ailleurs en suis-je descendu
De tous ces jeux de transparence,
Ces fruits dans les plis des tissus
Qui balancent ?

J'ai trouvé d'autres choses à faire
Et d'autres sourires à croiser
Mais une aussi belle lumière
Jamais

A la vitesse où le temps passe
Le miracle est que rien n'efface l'essentiel
Tout s'envole en ombre légère
Tout sauf ce goût de fièvre et de miel

Tout s'est envolé dans l'espace
Le sourire, la robe, l'arbre et l'échelle
A la vitesse où le temps passe
Rien, rien n'efface l'essentiel

J'ai trouvé d'autres choses à faire
Et d'autres sourires à croiser
Mais une si belle lumière
Jamais

Et voilà que, du sol où nous sommes,
Nous passons nos vies de mortels
A chercher ces portes qui donnent
Vers le ciel..."

Cette chanson me fait tellement penser à toi...
Cette chanson me fait tellement penser à nous...

Je ne savais pas, en me levant au matin de ce 11 Mai 2007, que ce jour allait être un jour qui resterait gravé à jamais...
Je ne savais pas que j'allais, ce jour-là, "rencontrer" la personne qui allait tout changer dans ma vie... Toi...
Je ne savais, avant ce jour-là, rien de l'incroyable sensation que l'on éprouve quand on se sent aimé...

Tu as changé ma vie.
Tu m'as aidé à franchir ces obstacles devant lesquels je renaclais depuis tant d'années...
J'ai compris avec toi que la vie est peut-être faite de choses difficiles, rien ne l'est jamais assez quand on a la volonté.

Tu es là...
Encore aujourd'hui...
Tous les jours...
Et tu le seras jusque mon dernier souffle, tu le sais...

Tu sais aussi que je suis heureuse "là" où je suis maintenant.
Heureuse de la plus inespérée des façons.
Et il m'arrive parfois de me dire que je te devais bien ça.

Et... Tu sais...
Si un jour, tu la trouves enfin, cette porte... Ne m'attends pas...
Prends-la pour toi... Prends-la sans moi...

Je pense si fort à toi...

...

Posté par SmilingLilly à 08:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]


10 mars 2008

"Tu me manques"

Une demi-heure passée au téléphone avec toi jeudi dernier...
Briser ce si long silence dont j'ai bien cru qu'il finirait pas me rendre folle !
Une demi-heure magique où je suis parvenue à te dire tout ce que j'avais à coeur que tu saches...

Que je me suis relevée et que j'ai compris que la vie était devant moi, qu'elle avait tout à m'offrir...
Que je suis heureuse aujourd'hui... Heureuse sans réserve... Heureuse à la fois de la plus merveilleuse et de la plus simple des façons...
Que je sais ce que je te dois parce que tu as changé ma vie... Oui... Tu as changé ma vie !!!
Que j'ai rencontré quelqu'un que j'aime... Qui m'aime...
Que tu me manques... Malgré tout... Malgré ça...

Une incroyable demi-heure...
Une nécessaire demi-heure... Je crois !

Que tu as achevée de la plus parfaite et inespérée des façons...
Avec trois mots qui résonneront longtemps...
Trois mots contre lesquels on ne peut plus rien maintenant...
Trois mots avec lesquels nous composerons jusqu'à la fin de nos vies...

"Tu me manques"...

...

Posté par SmilingLilly à 20:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 février 2008

J'ai réfléchi... J'ai compris...

Un mois et quatre jours que j'attends les nouvelles que tu m'as promises...
Et je sais que je les attendrai encore longtemps.

Je voulais venir te dire ici qu'il y a une chose incroyable que j'ai comprise...

J'ai rencontré une personne exceptionnelle il y a une dizaine de jours de ça.
"Rencontré" est un mot un peu étrange pour parler de quelqu'un qui est à mes côtés depuis si longtemps.
Mais on met parfois bien du temps à se rendre compte de certaines choses.
Je crois aussi qu'il faut tout simplement être prêt...
Et qu'avant... Je n'étais pas prête...!

Il sait, depuis tous ces mois, tout de ce qu'il y a eu entre toi et moi...
Chaque rêve, chaque projet, l'amour immense, les fêlures, les blessures, la façon dont tu m'as brisée en choisissant de partir...
Il n'a jamais versé dans la facilité pour me parler de tout cela, a toujours su éviter les écueils des lieux communs...
Il n'a jamais lâché ma main, a respecté chacun de mes silences même quand ils lui faisaient craindre le pire...

Nous venons de passer vingt-quatre heures ensemble.
Vingt-quatre heures pendant lesquelles je t'ai senti plâner au-dessus de nous.
Vingt-quatre heures qui m'ont offert la plus inespérée des envies : lui donner plus que je n'avais jamais donné à quiconque, toi compris.

Nous avons parlé de toi avant qu'il ne parte ce soir.
Il m'a dit que je ne devais pas te laisser sur le bord de la route, parce que tu faisais partie intégrante de moi, que je ne serais pas celle que je suis aujourd'hui sans ton passage dans ma vie...
Comment peut-il m'aimer autant et t'accepter...?!?...
Et par quelle magie ces mots me donnent-ils envie de me tourner définitivement vers lui...?!?...

Et j'ai réfléchi...
Et j'ai compris...

Il y a d'abord cette place que j'occupe dans sa vie...
Les seconds rôles, ça me connaît !
Juste que là, il n'est pas question de m'enfermer dans un placard.
Il n'y a rien qui lui fasse assez peur pour qu'il choisisse de me cacher, de cacher mon existence...
Avec des mots simples : il assume !

Et puis, il est lui... A 100%...
Et, en adoptant cette attitude, il ouvre toutes les portes, fait tomber toutes les barrières...
Je m'aperçois que personne ne m'a jamais autant donné que lui le fait.
Je m'aperçois que, malgré les apparences, tu n'as jamais, même avec moi, baissé la garde totalement...

Je souhaite juste que jamais tu ne regrettes tout cela...
Je sais la mainmise qu'elle a sur ton existence.
Je sais combien tu la crains, j'ignore pourquoi.
Je l'ignore et ne chercherai jamais à le savoir, je pense que, si cela m'avait regardé, tu m'en aurais parlé.
Je songe avec une peine infinie à toutes ces années...
A tout ce qui t'empêche de prendre ton envol...

Je voulais juste te dire combien je voudrais que ta vie soit comme la mienne...
Si proche de la vie dont tu as toujours rêvé...

"Sois heureuse ma Belle, c'est mon souhait le plus cher."...
Ce sont les derniers mots que tu m'as écrits...
Je suis heureuse Patrick.
Je le serais encore plus si je pouvais être sûre que, toi aussi, tu l'es...

...

Posté par SmilingLilly à 19:01 - Commentaires [7] - Permalien [#]

12 janvier 2008

Une berceuse pour te dire que tu brilleras éternellement...

SHINE ON
James Blunt

"Are you calling for our last dance ?
I see it in your eyes... in your eyes
I could use the same old lines... but I'll sing

Shine on, just shine on
Close your eyes and they'll all be gone
They can scream and shout that they've been sold out, but it paid for the cloud that we're dancing on
So shine on, just shine on
With your smile just as bright as the sun
'Cause they're all just slaves to the Gods they've made
But you and I, just shone, just shone

And when silence greets my last goodbye
The words I need are in your eyes
And I'll sing...

Shine on, just shine on
Close your eyes and they'll all be gone
They can scream and shout that they've been sold out but it paid for the cloud that we're dancing on
So shine on, just shine on
With your smile just as bright as the sun
'Cause they're all just slaves to the Gods they've made
But you and I just shone, just shone

So shine on, just shine on
Close your eyes and they'll all be gone
They can scream and shout that they've been sold out, but it paid for the cloud that we're dancing on
So shine on, just shine on
With your smile just as bright as the sun
'Cause they're all just slaves to the Gods they've made
But you and I just shone, just shone..."

Je déteste cette vie sans toi...

Je ne sais pas si je parviendrai un jour à m'y faire...

Ton sourire... Ce sourire aussi radieux que le soleil...
Ton sourire me manque...

Tu me manques...

Je n'y arriverai pas sans toi...

J'ai cru être capable d'oublier...
Je sais aujourd'hui que je ne le pourrai jamais...

...

Posté par SmilingLilly à 19:36 - Commentaires [7] - Permalien [#]

31 décembre 2007

Quitter 2007...

Certainement la chose la plus difficile que j'aurais eu à faire cette année...

2007 a été une année pour le moins compliquée.
Mais elle a aussi été une année tellement riche...

Je n'ai jamais autant reçu... Je n'ai jamais autant donné...
Je n'ai jamais autant rêvé... Je n'ai jamais autant pleuré...
Je n'ai jamais autant douté... Je n'ai jamais autant espéré...
Je n'y ai jamais autant cru... Je n'ai jamais autant perdu...

J'ai trouvé, sur mon chemin cette année, ce que je souhaite à tous de connaître un jour...
J'ai rencontré l'amour, celui qui a valeur d'évidence, celui qui efface tout le reste...
Je l'emmènerai partout avec moi...
Partout et toujours...

Je veux que tu saches que je serai toujours là...

Que j'espèrerai toujours...

Je t'aime.

...

Posté par SmilingLilly à 18:49 - Commentaires [11] - Permalien [#]


28 décembre 2007

La plus belle des berceuses...

MAMAN LA PLUS BELLE DU MONDE
Tino Rossi

"Maman, Maman jolie
Maman tu es la plus belle du monde
Aucune autre à la ronde n'est plus jolie
Tu as pour moi, avoue que c'est étrange
Le visage d'un ange du paradis

Dans tous mes voyages
J'ai vu des paysages
Mais rien ne vaut l'image
De tes beaux cheveux blancs

Tu es, Maman, la plus belle du monde
Et ma joie est profonde
Lorsqu'à mon bras
Maman, tu mets ton bras

Maman tu es la plus belle du monde
Car tant d'amour inonde tes jolis yeux
Pour toi, c'est vrai, je suis malgré mon âge
Le petit enfant sage des jours heureux

J'avais fait des rêves
Où l'on m'aimait sans trève
Mais les rêves s'achèvent
Et toi seule m'est restée

Maman tu es la plus belle du monde
Et lorsque tout s'effondre autour de moi
Maman, toi tu es là..."

...

Posté par SmilingLilly à 21:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Tant de choses que je voudrais faire pour toi...

Certains penseront peut-être que je n'ai pas de volonté...
Mais...
Nous savons toi comme moi ce qui m'amène ici ce soir...

De tout mon coeur, je voudrais être à tes côtés.
De tout mon coeur, je voudrais alléger ta peine...
De tout mon coeur, je voudrais pouvoir te serrer dans mes bras...

Je ne sais pas quoi te dire...

Je pense à toi...
Et te savoir malheureux m'arrache le coeur...

...

Posté par SmilingLilly à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2007

La dernière berceuse...

L'UN SANS L'AUTRE
Michel Berger

"On en a connu des souffrances
Et combien de matins heureux
Ou des moments sans importance
Comme tu veux

Comme on a appelé la musique
En mettant notre cœur à nu
En priant que l'instant magique
Soit revenu

L'un sans l'autre
L'un sans l'autre
Mon amante invisible
Ma passion impossible

Et cette violence
Dans mes doigts
Quelle inconscience
Effacer quoi
Ces mots qui dansent
Enfouis en moi
Qui parlent de toi

On en a connu des orages
Et des photos d'amis qui rient
Et puis cet assassin qui passe
Et qui nous suit

Comme on en a noirci des pages
Des mots jetés sur le papier
Comme des bouteilles roulent sur les plages
Abandonnées

L'un sans l'autre
L'un sans l'autre
Mon amante invisible
Ma passion impossible

Rendez-vous dans une autre vie..."

A six mois et dix jours de la toute première berceuse...
Tout est dit...

Je te laisse cette place au fond de mon coeur pour que tu y dormes à tout jamais...
Pas tout à fait la même mais pas très différente non plus de celle que j'occupe dans le tien...
Je te laisse cette place parce qu'est venu pour moi le temps de m'envoler...

Je t'aime.

Et te donne rendez-vous dans une autre vie...

...

Posté par SmilingLilly à 23:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Je m'en vais...

Je ne t'ai même pas bercé hier soir...
A quoi bon bercer le soir de Noël celui qui a choisi de ne pas partager cela avec moi...?!?...

Je ne suis pas en colère, mais juste un peu amère.
Je m'étais imaginée que j'aurais quand même le droit à un petit "Joyeux Noël"...
Je ne sais pas moi, à un tout petit mail en rentrant du boulot hier soir...
Juste une pensée m'aurait suffi.

J'ai pleuré...
J'ai pleuré une heure durant...
Jusqu'à m'en sentir épuisée, totalement vidée.

Et puis je suis allée me coucher en me disant que je ne voulais plus de ça.
Que si penser à toi me mettait dans de tels états... Il fallait absolument que j'arrête.
Que je referme enfin cette porte...

De toute façon, je t'ai perdu...
Et je ne veux surtout pas me perdre avec...

Ce n'est pas à toi que j'ai pensé en me réveillant ce matin.
Et je ne m'imaginais pas possible de te dire ça un jour : j'en ai été heureuse... Plus qu'heureuse même !

Je vais, je crois refermer ces pages...
Il faut que j'aie ce courage.

Ma vie est ailleurs...
Ma vie est autrement...
Et ma vie sera belle...

Présent ou absent, tu ne pourras jamais rien changer à ça...

Tu seras dans mon coeur à tout jamais...
Mais... Cette fois-ci... C'est terminé...
Je m'en vais...

...

Posté par SmilingLilly à 13:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 décembre 2007

Joyeux Noël mon Coeur...

Nous y voilà...
Le soir de Noël est enfin là...

Je m'étais promis de ne pas penser à ça...
Je m'étais promis de ne pas penser à toi...

Mais, je suis toute seule, entre mes chats et mon foie gras et, je l'avoue, je n'y arrive pas.

Je hais les fêtes de fin d'année parce qu'elles ramènent invariablement à mon esprit toutes les personnes que j'aimerais avoir auprès de moi, mais qui n'y sont pas...
Celles qui ne pourront plus jamais l'être...
Toi qui as choisi de faire le chemin sans moi...

Je n'ai pas peur de la solitude.
Mon caractère me pousserait même plutôt à la rechercher parfois...
Je n'en ai pas peur quand c'est moi qui la choisis, pas quand je la subis...

Je sais que tu es avec ton Petit Soleil ce soir et que rien n'a plus d'importance pour toi...
Je sais aussi que quitter 2007 sera presque un soulagement pour ta famille, ton entourage.
Je veux juste croire que ce ne sera pas tout à fait le cas pour toi...

Tu me manques...

Bien sûr je me suis relevée...
Bien sûr je regarde ailleurs...
Bien sûr je vis, je ris et je respire...
Mais... Sans toi... Les choses n'ont pas la même saveur...

Joyeux Noël mon Coeur...

...

Posté par SmilingLilly à 19:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]